Dossier Linky : Note de synthèse

Pour s’informer sur le compteur électrique Linky, nous vous proposons cette note de synthèseclic

Elle fait une petite 20aine de pages et présente des informations organisées en 7 chapitres thématiques :

1) SUR LA PROPRIÉTÉ COMMUNALE DES COMPTEURS
Les compteurs, en tant qu’équipements du réseau basse tension, sont un bien public communal. Leur gestion est assurée par les syndicat départemental d’énergie, qui eux-mêmes ont délégué cette compétence, et celle-là seulement, à Enedis.

2) SUR L’ABSENCE D’OBLIGATION LÉGALE A ÊTRE ÉQUIPÉ D’UN LINKY
Le compteur Linky et la loi : le compteur Linky n’est pas obligatoire et, tout à l’inverse, son déploiement est en fait entaché de manquements à la loi.

3) SUR LES ATTEINTES LA VIE PRIVÉE
De par leur capacité à enregistrer des données de consommation très détaillées permettant de connaître toutes les habitudes de vie, les Linky posent la question de la violation de la vie privée.

4) SUR LES DYSFONCTIONNEMENTS ET DOMMAGES AUX ÉQUIPEMENTS
Le CPL utilisé par le Linky n’est pas censé être acheminé par les câblages domestiques actuels et est la cause possible de dysfonctionnements et de détériorations sur certains équipements électriques domestiques.

5) SUR LES RISQUES SANITAIRES
Le CPL utilisé par le Linky, qui rayonne depuis les câbles électriques des logements, ainsi que les envois de données par ondes de téléphonie mobile, sont une source de pollution électromagnétique dont l’évaluation sanitaire reste inexistante à ce jour.

6) SUR L’INUTILITÉ POUR LA GESTION RÉSEAU ET LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
L’installation des Linky dans chaque foyer n’est pas techniquement nécessaire pour la gestion du réseau électrique, ne l’est pas non plus pour la transition énergétique (augmentation annoncée de la part des énergies renouvelables sur le réseau), et ne permettra pas d’économies d’énergie pour les particuliers.

7) UN PROJET « PUBLIC » AU SERVICE ET AU BÉNÉFICE DE QUELQUES ACTEURS MONDIAUX PRIVÉS ?
Le programme Linky français est la partie immergée d’un iceberg constitué d’intérêts industriels et économiques puissants : big data et commercialisation de données, domotique connectée, CPL G3, …