Dossier ondes électromagnétiques

La question des ondes électromagnétiques, telle que soulevée par l’arrivée du Linky, n’est que la partie visible d’un immense iceberg : en effet si l’on pose la question du CPL et des ondes GSM qui découlent du programme Linky, on ne peut pas éviter de poser la question de la téléphonie mobile, du Wifi, des objets connectés, … qui tous participent à la pollution électromagnétique dans laquelle le monde occidental baigne.

Ci-dessous des éléments d’information au sujet des ondes électromagnétiques et de leurs effets.

****************************************

Une brochure avec des éléments notamment autour de la question des enfants : clic

****************************************

Un dossier sur les effets non-thermiques des CEM (champs électro-magnétiques) : clic

****************************************

L’alerte lancée par des scientifiques et des médecins sur le déploiement de la 5G, relayée par le communiqué de presse de Robin des Toits : clic

Extraits :

Plus de 170 scientifiques et médecins de 37 pays demandent un moratoire sur le déploiement de la 5G.
La 5G augmentera considérablement l’exposition aux champs électromagnétiques de radiofréquences (RF-CEM) et s’ajoutera au brouillard électromagnétique déjà produit par la 2G, 3G, 4G, Wi-Fi, etc., exposition dont il a été prouvé qu’elle est nocive pour les humains et pour l’environnement.
(…) « de nombreuses études scientifiques récentes (…) ont démontré que ces champs électromagnétiques affectent les organismes vivants à des niveaux d’exposition bien en-dessous des valeurs limites internationales ». Ces effets accroissent le risque de cancer, le stress cellulaire, augmentent l’apparition de radicaux libres nocifs, de dommages génétiques, de changements structurels et fonctionnels du système reproductif, de déficits d’apprentissage et de mémoire, de désordres neurologiques et d’impacts négatifs sur le bien-être. Ces dommages n’affectent pas seulement l’homme mais aussi la faune et la flore selon un nombre croissant d’études.

Le Scientists’ 5G Appeal (en anglais, et à la date de septembre 2017) : clic

****************************************